breaking news

Journée internationale des droits de la femme

March 9th, 2016 | by admin
Journée internationale des droits de la femme
authentik'
0
Facebooktwittermail

Pour la célébration de la Journée internationale des droits de la femme, nous vous proposons un échantillon de propos de quelques femmes du continent.

La célébration de la Journée internationale des droits de la femme se tient cette année sous le thème ” Planète 50-50 d’ici 2030 : Franchissons le pas pour l’égalité des sexes”.

 

A l’occasion des JCFA (Journées Cinématographiques de la Femme Africaine de l’image), lancées par le FESPACO (Festival Panafricain du Cinéma de Ouagadougou), quelques figures féminines africaines du 7è  art se sont exprimées sur le sujet.

 

Avec le succès de son premier long métrage A peine j’ouvre les yeux encensé par la critique, la Tunisienne Leyla Bouzid, fait partie de la jeune génération de cinéastes pour qui il faut avant tout faire des films peu importe les moyens. 

 

Pour la réalisatrice, la femme est le levier de l’évolution du monde. Passez la souris sur l’image pour découvrir son témoignage.

Une femme au premier ministère du Burkina

 

Augusta Palinfo est une comédienne burkinanée qui s’illustre brillamment sur le grand écran.

 

A l’affiche d’une série burkinabée engagée La famille démocratique, cette artiste assumée aimerait voir une femme accéder à la tête du premier ministère de son pays.

Passez la souris sur l’image pour découvrir son témoignage.

 

La femme doit toujours en faire plus

 

La réalisatrice gabonaise Pauline Mvele épluche les faits sociaux dans ses productions documentaires avec une sensibilité toute particulière sur les questions touchant aux femmes.

 

Non coupables, son dernier film témoigne des violences faites à trois veuves.

 

Pour elle, la femme est souvent sollicitée à en faire plus. Passez la souris sur l’image pour decouvrir témoignage.

 

8 mars: héritage de Sankara

Au Burkina Faso, la célébration de la Journée des droits de la femme revêt une aura toute particulière.

 

Jour ferié, le 8 mars est tributaire de l’héritage de feu Thomas Sankara, président visionnaire féministe de ce pays.

 

A moto, Mamata Tiendrebeogo, une dynamique jeune Ouagalaise, par ailleurs femme leader et cadre du MPP nous édifie sur la symbolique sankariste de cette journée, le tout en découvrant quelques artères de la capitale du pays des Hommes intègres.

 

 

Plus qu’une journées de festivités, le 8 mars est l’occasion de faire le point sur les avancées sur les droits de la femme et d’honorer les femmes qui toujours inspirent par leurs parcours professionnels et personnels.

 

Bonne fête du  8 mars à toutes les femmes!

Facebooktwittermail

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

29 − = 27