breaking news

Wake up Africa !

April 4th, 2016 | by admin
Wake up Africa !
authentik'
0
Facebooktwittermail

Quelles solutions pour l’Afrique de demain? Abdoulaye Diallo, historien et disciple de Cheick Anta Diop,  mise sur le dynamisme et un certain éveil de conscience de la jeunesse sur le continent. Propos.

 

“Ce n’est pas normal que l’original se taise pendant que les photocopies font la bagarre!” Pour ce diplômé d’histoire de l’art et d’archéologie, disciple de Cheick Anta Diop, l’Afrique, origine des Hommes, a un rôle fondamental à jouer pour l’Humanité. Tout autant que les autres continents.

 

Une mission qui passe avant tout par un éveil de conscience de la jeunesse du continent et aussi, et surtout, par un fédéralisme des différents peuples sur le continent.

 

“De quelle Afrique veut-on pour demain? Chaque jeune Africain doit se poser cette question, afin de trouver une réponse et adopter un comportement en fonction de cette réponse”, souligne Abdoulaye Diallo. 

 

 

“Quand on dit que la religion africaine est polythéiste, c’est faux et c’est un gros mensonge, le pluriel du mot Dieu n’existe pas en Afrique… Dieu est toujours au singulier dans toute les langues parce qu’il est unique”, argue avec force Abdoulaye Diallo.

 

Pour l’historien, prôner le respect des différentes cultures et une certaine appropriation par les Africains de leur propre histoire et de leur propre culture, permet d’établir des rapports d’équité, de tolérance et donc plus d’humanisme dont le monde a si grand besoin en ce moment.  

 

 

Un discours qui permet de replacer le continent dans un contexte historique et une perspective dynamique, répondant en écho à des propos tels que ceux tenus au Sénégal par l’ancien chef d’état français Nicolas Sarkozy qui estimait que “l’Afrique n’était pas encore rentrée dans l’Histoire”.

 

“Il faut éviter de mettre des chaînes de valeur quand on parle des différentes civilisations, toutes les civilisations se valent… aujourd’hui, l’humanité est malheureusement forgé sur tout ce qui divise”

Abdoulaye Diallo est diplômé d’histoire de l’art et d’archéologie. Homme de média et de culture, fervent disciple de Cheick Anta Diop, il est depuis 1998, gestionnaire du Centre National de Presse Norbert Zongo, secrétaire général de l’association Jazz, coordinateur du festival Jazz à Ouaga, co-fondateur de Ciné Droit Libre, le premier festival africain de cinéma pour les droits humains et la liberté d’expression et réalisateur de cinéma documentaire.

 

 

Facebooktwittermail

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

+ 71 = 74